dukore Bureau de l'association Dukore

Bujumbura, la coopérative DUKORE déterminée à en découdre avec les conflits liés à la marchandisation foncière

Sur la route Bujumbura Rumonge, quartier Kinanira III, à environ 500 m du pont Muha, vient de s'installer une coopérative dénommée DUKORE. Celle-ci a été officiellement lancée en date du 12 février 2019. Sur la banderole dressée devant son siège se résume la mission de la jeune coopérative : apporter une solution durable aux nombreux conflits liés aux transactions portant sur les parcelles et les maisons


Selon un agent chargé d'accueil des clients au siège de la Coopérative, l'approche privilégiée est de jouer le rôle d'intermédiaire entre les vendeurs et les acheteurs. DUKORE s'engage à faire des enquêtes approfondies pour se rassurer que le prétendant vendeur est le véritable propriétaire. Pour cela, ladite coopérative compte réunir et coordonner les commissionnaires dont les prestations sont souvent tintées de fraudes, de mensonges, de légèreté dans la façon d'enquêter sur les droits objet de transactions, ou de l'insouciance par rapport aux intérêts du vendeur et de l'acheteur.


Les services de la coopérative ne sont pas gratuits. Le requérant de l'enquête, logiquement le candidat acheteur, paie un montant forfaitaire de 300.000 Fbu. Cette somme n'est pas remboursable, quelques soient les résultats de l'enquête. En outre, une fois que le contrat d'achat/vente est conclu, les contractants paient 15% du prix de l'immeuble.


L'initiative de la coopérative DUKORE traduit une préoccupation de lacommunauté de gérerpacifiquement les questions foncières. Néanmoins, l'approche amène à réfléchir dès le départ sur les compétences et les moyens à la disposition de la coopérative pour mener à bon port sa mission. A-t-elle les compétences techniques nécessaires pour conduire les enquêtes que recommande ce travail? Sera-t-il possibilité, et dans quelles modalités, de dédommager l'acheteur du préjudice subi en cas de contrat conclu sur base de faux résultats d'enquête ? En outre, les conditions financières (des tarifs élevés) des services proposés par DUKORE risquent de constituer un obstacle à l'atteinte de l'objectif.


De toutes les façons, l'initiative est à encourager et l'administration devrait faire sienne la préoccupation des citoyens face aux nombreux conflits liés aux transactions foncières.